L’épicerie de Briançonnet

Merci Mireille, Merci André.

Le 31 mars 2015, après trente années de service à la population, Mireille et André Renaldo ont cessé de nous servir. Jusqu’à quatre générations de Briançonnards et briançonnardes ont pu ainsi profiter de ce service et ceux quel que soit la saison ou  les conditions météo.

Le sourire et la bonne humeur étant toujours au rendez-vous !

Cette petite épicerie, située dans l’ancienne poste a toujours été une caverne aux trésors : produits frais, boites de conserve, piles, bonbon, carte postale lessives, jouets, produits du Pays, etc… Au village tout le monde connaît le couple qui est arrivé en plein hiver 1985, sous un épais manteau blanc. Il en fallu de la volonté et du travail pour faire repartir ce commerce après presque quatre années de fermeture.

Au fil du temps, l’épicerie était devenue un lieu de rencontre et d’échanges qui  a participé au maintien du lien social.

 

Un nouveau départ…

C’est bien entendu avec un petit pincement au cœur qu’André et Mireille ont préparé leur cessation d’activité et la reprise de l’épicerie. Il n’était pas envisageable de laisser le village “mourir” un peu plus : plus de restaurant et maintenant plus d’épicerie ! Mais il faut avouer il n’y avait pas foule pour reprendre ce commerce.

En effet on peut comprendre que le coût du trajet pour achalander la boutique, le passage moindre en période hivernale, le volume de travail conséquent pour un faible revenu sont autant d’éléments qui peuvent décourager. Mais, il a aussi le petit plus qui a permis d’appréhender de manière différente ce travail et ainsi au couple Renaldo de perdurer : l’amour de la Commune et de sa population.

Sourire et nostalgie pour les enfants devenus grand qui ont profités du rayon friandise.

C’est tout naturellement qu’un autre amoureux et habitant de la Commune a franchi le pas de la porte pour essayer d’assurer la relève: M. Benjamin Mayer dit “Ben”. Lui aussi, n’envisage pas de laisser le village dépérir un peu plus.

Si tout va bien l’épicerie devrait rouvrir fin mai avec une activité “snacking” qui pourrait dépanner les gens de passage comme les habitants de notre Commune.

Souhaitons une bonne retraite méritée à André, un plein épanouissement à Mireille dans ses nouvelles Fonctions.

Bonne chance à BEN.

ET MERCI A TOUS LES TROIS.