Rosalie Natanvil : Brigantio

L’auteur, originaire du petit village de Briançonnet, dans l’arrière-pays grassois, offre ici le
second opus de « La Bastide du Saule », sous le titre de Brigantio.

Ce roman du terroir, empreint d’aventure, demeure avant tout une ode à la Provence.
Rosalie Natanvil, peint le tableau des paysages qu’elle aime depuis son enfance, baignés de
cette lumière inégalable. Lessons, les parfums, entraînent le lecteur dans la garrigue. Nul
besoin de photographie ou d’une quelconque représentation tangible, il suffit de fermer les
yeux et les façades de pierres des maisons de son village apparaissent au milieu de bouquets
de lavande, dans la clameur du chant des cigales.

Les personnages attachants du premier tome « La Bastide du Saule : Les moissons bleues »,
sont toujours présents, accompagnés de quelques nouveaux.

« Ange, le jeune berger de Briançonnet a enfin réalisé son rêve. Il cultive la lavande aux côtés
de Luz, son épouse andalouse. Mais son bonheur est de courte durée. Les affaires périclitent
brutalement et rien ne semble pouvoir empêcher la chute.
Ne supportant plus de le voir souffrir, sa fille Marie, décide pour tenter de la sauver de se
lancer dans une aventure insensée qui l’emmène dans l’ouest américain. Combien
d’aventures devra-t-elle vivre, combien de dangers devra-t-elle éviter avant de retrouver les
siens et de pouvoir enfin décrypter le message codé que renferme le coffret de la bastide ?

Brigantio, tout en entraînant le lecteur sur les traces des prospecteurs à l’heure de la ruée
vers l’or, continue de chanter la Provence si chère au cœur de l’auteur.